Religion à Dubaï et coutumes

L’islam est la religion officielle de Dubaï et des Émirats arabes unis (EAU). C’est l’un des pays les plus ouverts du Moyen-Orient, et les adeptes de diverses religions (sauf le judaïsme) sont autorisés. Les visiteurs doivent respecter l’islam, ainsi que la culture et les règlements arabes. Lisez la suite pour en apprendre un peu plus sur la religion à Dubaï.

Presque tous les Emiratis sont musulmans, dont environ 85 % sont sunnites.

Les migrants représentent plus de 90 % de la population de Dubaï et des Émirats arabes unis. Il y a un nombre considérable d’expatriés originaires d’Inde (principalement hindous, quelques musulmans), du Bangladesh (principalement musulmans, quelques hindous), du Pakistan (principalement musulmans), d’Égypte (principalement musulmans, quelques chrétiens), des Philippines (principalement chrétiens) et d’Indonésie (principalement musulmans, quelques chrétiens).

Drogues à Dubaï

La prise et l’achat/la vente de stupéfiants constituent un délit en France, comme dans la majorité des autres pays. Les conséquences à Dubaï, en revanche, sont sévères. La possession d’une quantité même minime de cannabis (et nous voulons dire très, très minime) peut entraîner une longue peine de prison.

En 2007, les agents des douanes de l’aéroport international de Dubaï ont détecté 0,003 g de cannabis dans la semelle de la chaussure d’un Britannique. Keith Brown, qui ne faisait que transiter par Dubaï, a été condamné à quatre ans de prison.

Manifestations publiques d’affection

Selon le « Code de conduite de Dubaï », adopté en 2009 par le Conseil exécutif du gouvernement de Dubaï :

Les manifestations publiques d’affection entre couples, qu’ils soient mariés ou non, ne sont pas conformes aux normes et à la culture locales. Se tenir la main pour un couple marié est acceptable, mais s’embrasser et se caresser est considéré comme un affront à la décence publique.

Les démonstrations publiques d’affection, ainsi que le harcèlement sexuel ou le fait de s’adresser à des femmes au hasard dans des lieux publics, sont passibles de prison ou d’expulsion.

Dans la pratique, le fait de s’embrasser en public peut être mal vu. Toutefois, si une plainte est déposée auprès de la police, la situation peut changer radicalement. En 2009, une femme de la région a été scandalisée par un couple de Britanniques qui s’embrassait dans un restaurant de la résidence Jumeirah Beach. Le couple a été arrêté et condamné à un mois de prison. Ils ont ensuite été expulsés.

Partage des chambres d’hôtel pour les couples non mariés ?

La loi islamique interdit aux couples non mariés de cohabiter. Les mêmes restrictions s’appliquent aux personnes partageant une chambre d’hôtel.

Dans la pratique, la législation n’est pas sévèrement appliquée à Dubaï. De nombreux couples non mariés passent leurs vacances à Dubaï et partagent des chambres d’hôtel. Les employés des hôtels accueillant des visiteurs occidentaux n’informent pas fréquemment les autorités et ne s’enquièrent pas de leur statut marital. Un couple portant des noms de famille différents ne devrait pas poser de problème (de nombreuses femmes mariées conservent un passeport à leur nom de jeune fille).

Par mesure de sécurité, de nombreux couples non mariés appellent leur partenaire « mari » ou « femme » pendant leur séjour à Dubaï. C’est une sage décision.

Vêtements

Des Arabes en tenue traditionnelle arabe assis sur un mur de Bur Dubai.

Habillez-vous modestement en public. Les femmes doivent éviter de porter des chemises décolletées ou des jupes courtes dans les lieux publics tels que les centres commerciaux et les restaurants. Les maillots de bain ne doivent être portés qu’à la plage.

Alcool

Les non-musulmans sont autorisés à consommer de l’alcool dans les établissements autorisés (tels que les bars et les restaurants des hôtels) ainsi qu’à domicile (avec un permis d’alcool). Être en état d’ébriété en dehors de ces lieux est illégal et peut entraîner une amende ou une peine de prison.

La consommation et la possession d’alcool sont interdites dans l’émirat voisin de Sharjah.

Danse et musique forte

La danse et la musique forte sont interdites dans les espaces publics tels que les plages et les parcs.

Conduite automobile

Dubaï applique une politique de tolérance zéro pour la conduite sous l’emprise de l’alcool.

Les incidents de rage au volant peuvent entraîner des sanctions et des peines de prison. À Dubaï, par exemple, deux Britanniques ont été emprisonnés pour avoir fait d’odieux signes de la main aux voitures.

Photographie

Ne prenez pas de photos de personnes dans des lieux publics, en particulier de femmes et d’enfants, sans leur consentement. Ne photographiez pas les sites militaires, les tribunaux, les palais, les ambassades ou d’autres lieux sensibles.

Les arrestations pour avoir photographié ne sont pas rares. Citons par exemple un Pakistanais détenu à Abu Dhabi pour avoir photographié la zone portuaire, des observateurs d’avions britanniques arrêtés à Fujairah et des hommes arrêtés à Abu Dhabi pour avoir photographié des ambassades et des quartiers généraux de l’armée.

Ramadan

Les visiteurs doivent également être conscients des règlements particuliers qui s’appliquent pendant le mois sacré du ramadan.

Maintenant que vous savez ce qu’il est autorisé de faire et de ne pas faire, découvrez que faire à Dubaï pour préparer votre prochain séjour.

Laisser un commentaire

You cannot copy content of this page

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page